Guide Du Vin

Edition du 06/11/2018
 

DOMAINE PIERRE GELIN

Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété. On est évidemment au sommet avec ce Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2009, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, complet, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d’une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, l’un des meilleurs dégustés cette année. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. Nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Le Fixin 2009, parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure, un vin qui emplit bien la bouche. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette).

Pierre-Emmanuel Gelin
2, rue du Chapitre
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 24
Télécopie :03 80 51 47 80
Email : info@domaine-pierregelin.fr
Site : gelinpierre
Site personnel : www.domaine-pierregelin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

LAURENT-GABRIEL


En 1982, Daniel Laurent reprend l’exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu’une infime partie de sa récolte en Champagne qu’il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange, en raisins. Dès son arrivée, il a décidé de produire son propre Champagne, avec l’aide de son épouse, ils sont épaulés par Marie-Marjorie, leur fille. Leur exploitation est très modeste, avec 3 ha de vignes situées sur deux terroirs : 90% à Avenay-Val-d’Or, classé 1er Cru, et à Avize, classé Grand Cru. Limon superficiel argilo-calcaire 40 à 60 cm et sous-sol craie, avec des coulées de pierres meulières. Sud-sud-est. Vinification très traditionnelle, élevage en fûts (quelques mois) 30% de la production. Vinification du vin de base pour une partie en fûts pour l'élaboration de l'assemblage des cuvées. Pas de fermentation malolactique. L’exemple typique d’un Champagne provenant d’un terroir propre. La veille des vendanges 2017, nous dit Marie-Marjorie Laurent, nous avons eu un orage de grêle ; il a donc fallu faire du tri et vendanger certaines parcelles plus rapidement que prévu. Les blancs sur Avize et Avenay sont beaux et harmonieux. Plus touchés par la grêle, les Pinots noirs sont néanmoins satisfaisants, le tirage est prévu à partir de Juin, mais il n'y aura pas de millésimé 2017. Sont mis sur le marché cette année : Réserve, Grande Réserve, Grand rosé, Millésimé 2002. Remarquable Champagne Grande Réserve brut, 75% Pinot noir, 20% Chardonnay, 5% Meunier, de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix et de rose, qui allie fraîcheur et charpente, tout en arômes. Le Champagne Réserve brut, aux nuances de fruits mûrs, avec notes de tilleul et d’abricot, est de bouche vineuse avec des touches crémeuses. Le Blanc de blancs brut, puissant et bouqueté, avec des senteurs délicates de rose et de citron, d’une nervosité en bouche certaine, mêle structure et finesse, un Champagne d’une belle finale au palais, à prévoir sur des papillotes de homard au basilic ou une tarte sablée à la fraise. Leur Champagne Millésime 2002, 80% Pinot noir, 20% Chardonnay, issu d’une vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevé 6 mois en fûts de chêne, de mousse très perlante et très persistante, est un Champagne riche, tout en bouche, où l’on retrouve des effluves de citron et de miel, fruité au nez comme en bouche, distingué.  Quant au Grand Rosé brut, il est de jolie mousse, suave comme il se doit, dégage des nuances de fraise et d’épices, un Champagne de très belle teinte, corsé et rond à la fois, parfait, notamment, sur des tagliatelles au basilic et pignons ou un carpaccio de bœuf.

Marie-Marjorie Laurent
2, rue des Remparts
51160 Avenay-Val-d'Or
Téléphone :03 26 52 32 69
Email : email@laurent-gabriel.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagnelaurent-gabriel
Site personnel : www.laurent-gabriel.com

Château du GRAND-CAUMONT


Au sommet. L’un des plus vastes domaines des Corbières avec quelque 100 ha de vignes sur des sols argilo-calcaires en terrasses et des sols de graves très filtrants (cépages Syrah, Grenache et Carignan de plus de 50 ans). Il existait déjà à l’époque romaine et avait été baptisé Villa Manzanetto. C’est en 1906 que Louis Rigal, fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, et son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 1980. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure la gestion du domaine. On pratique deux grands types de vinification dans les chais équipés de cuves ciment, de cuves Inox et de barriques. Chaque parcelle est vinifiée séparément. On utilise pour chaque cépage la vinification qui permettra d'obtenir le résultat souhaité. - pour toutes les vieilles vignes de Carignan et une partie des Syrah, on choisit la vinification en raisins entiers également appelée macération carbonique. Les grappes sont cueillies à la main et déposées entières dans des cuves de faible profondeur. Les cuves sont saturées en gaz carbonique, levurées individuellement et fermentent pendant au moins quinze jours. Elles sont coulées, délicatement pressurées. Coule et presse sont alors assemblées pour terminer la fermentation alcoolique et réaliser la fermentation malolactique. - pour les Carignan plus jeunes, une partie des Syrah et les Grenache, on pratique la vinification traditionnelle. Les raisins sont récoltés manuellement, versés dans un égrappoir, foulés avant d’être aiguillés dans des cuves de vinification. Chaque cuve est levurée séparément. Les temps de cuvaison durent de 14 à 21 jours avec au moins un remontage quotidien pour lessivage du chapeau. En fin de fermentation des pigeages et délestages sont pratiqués afin d’extraire au maximum la qualité de la matière première. Superbe Corbières rouge cuvée Capus Monti 2015, 60% Syrah et 40% Carignan noir issu de vieilles vignes de plus de 80 ans, les cépages sont vinifiés séparément, sont assemblés à la fin de l’hiver et collés, puis élevés en barriques neuves de merrains français pendant 12 mois, cela donnant un vin dense, avec des connotations complexes de mûre, de musc et de poivre en bouche, coloré, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins amples, de garde. Le Corbières rouge Impatience 2015, 45% Carignan noir, 45% Syrah et 10% Grenache noir, avec un élevage en barriques durant 12 mois pour 40% de l’assemblage, un vin qui a des de arômes de violette, de grillé et de mûre, charpenté, épicé au palais, d’une finale complexe. Le Corbières Réserve de Laurence rouge 2015, Carignan noir vieilles vignes vinifié en raisin entiers 25%, Carignan noir égrappé vinification traditionnelle 10%, Syrah vinification raisin entiers 10%, Syrah égrappée vinification traditionnelle 45%, Grenache noir égrappé vinification traditionnelle 10%..., le tout donnant ce beau vin avec des connotations de fruits rouges macérés, aux tanins riches et souples à la fois, un vin intense et coloré, tout en nuances en finale (humus, réglisse), de garde. Excellent Corbières rouge cuvée Spéciale 2015, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé au palais, à prévoir, par exemple, sur un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un pigeon aux légumes. Joli Corbières Château du Grand Caumont Tradition rosé 2016, 40% Syrah, 40% Cinsault, 10% Grenache noir et 10% Grenache blanc, finement bouqueté (abricot, rose), fin, de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais), et un séduisant Corbières Tradition blanc 2016, 60% Grenache blanc et 40% Vermentino, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche. Goûtez son IGP de l’Aude rouge, Merlot, alliant charpente et souplesse, aux tanins soyeux. Bel appartement de charme à louer au milieu des vignes.

Laurence Rigal

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 10 82
Email : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr
Site personnel : www.grandcaumont.com

Domaine A RONCA


Créé en 2006 par la sympathique Marina Acquaviva, le Domaine A Ronca (A Ronca est un cours d’eau qui traverse le vignoble) est contigu au Domaine de la Figarella créé en 1961, par François Acquaviva et repris par Achille, respectivement le grand-père et le père de Marina. L’encépagement est typiquement insulaire (Vermentino et Sciaccarello), et le vignoble est planté tout en coteaux sur un sol essentiellement composé d’arènes granitiques. Les vins sont en Bio. Le Domaine A Ronca a manqué d'eau à partir d'Avril 2017, puis a connu une intense température, nous raconte Marina Acquaviva. Il en résulte une quantité moindre (- 40%), mais les vendanges étaient très saines et, selon elle, le millésime 2017 avoisinerait celui de 2003 en qualité. Les vins vendus en 2018 : A Ronca 2017 en blanc et rosé, A Ronca rouge 2016, Acquaviva blanc 2016 et rouge 2015. Remarquable Vin de Corse Clos Acquaviva rouge cuvée Alexandre 2015, présenté dans une très belle bouteille, élevé 6 mois en fûts, associe une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, de réglisse, un beau vin dense et velouté, de belle évolution. Le Clos Acquiviva blanc cuvée Marie 2015, élevé 5 mois en fûts, où s’entremêlent des notes d’amande, de coing et de bruyère, de bouche harmonieuse, est suave au palais. Excellent Corse-Calvi blanc A Ronca 2016, 100% Vermentinu, élevé en cuve Inox thermo-régulée, charmeur et bouqueté, avec des nuances de fruits jaunes mûrs bien spécifiques, de bouche nerveuse et dense à la fois, parfait sur des filets de rougets au gingembre ou des calamars glacés aux tomates. Le Corse-Calvi rouge A Ronca 2016, pur Sciaccarellu, typé, est charnu, rond et d'une bouche ample, où dominent la prune et l'humus. Goûtez l’A Ronca rosé, pressurage direct, tout en subtilité, aux notes de rose et de mûre, associant fruité, couleur et finale longue.

Marina, Marie et Alexandre Acquaviva
Route de l'Aéroport
20214 Calenzana
Téléphone :06 87 55 55 45
Email : aronca@orange.fr
Site personnel : www.aronca.fr

CEDRIC CHIGNARD


Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 8 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime, et élève un grand Fleurie comme on devrait en voir plus souvent, c’est-à-dire un vin où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle. Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle par grappes entières, et l’élevage se fait en cuves, en foudres ou en fûts. Superbe Fleurie Les Moriers 2015, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il plonge ses racines, aux connotations caractéristiques de fruits rouges frais, de violette et d’humus, ample, possédant un réel potentiel d’évolution. Le 2014 est un vin dense, complexe, de belle charpente, de bouche charnue, où dominent des notes de cassis et de prune. Le 2013, de belle couleur grenat, intense, est corsé, velouté, très parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre, à savourer sur un carré de porc à l'ancienne ou des aiguillettes de bœuf braisées. Le 2012, où dominent les fruits mûrs et la violette, très typé, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, d’excellente évolution. Remarquable Fleurie cuvée Spéciale Vieilles Vignes 2014, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise noire, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés. Séduisant 2013, parfumé (griotte, mûre), finement épicé, tout en arômes, de robe brillante, aux tanins fermes mais ronds, d’une bonne harmonie. Excellent 2012, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, toujours très typé.

Cédric Chignard
Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Télécopie :04 74 69 81 97
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
Site : domainechignard


> Nos dégustations de la semaine

GLANTENET Père & Fils


La famille est installée en Bourgogne depuis le XVsiècle et le Domaine viticole remonte au XVIII siècle. Aujourd'hui, Jean-François Glantenet en charge de l'exploitation, s'occupe de 25 ha, répartis sur cinq communes. Le Domaine vinifie traditionnellement ses vins depuis 1997, année de la première mise en bouteilles.
Epaulé par Valérie et entouré de Damien sur le terrain, Jean-François conduit l'exploitation familiale de façon traditionnelle dans le respect du terroir. Dans un souci environnemental, les vignes sont conduites en "lutte raisonnée", avec une délimitation de parcelles sélectionnées, comme par exemple les vieilles vignes. Chaque année, la vigne suit son cycle végétatif : de la taille, aux brûlages de ses sarments, à son évasivage (préserver seulement les meilleurs raisins) pour arriver à la cueillette des grappes dans le pur respect des traditions et donner aux vins des Hautes-Côtes le caractère des grands Bourgognes.
On nous propose un joli Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits rouge 2016, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, c?est un vin qui délivre des arômes de fruits rouges bien mûrs, réussi (9,50 €), comme le Bourgogne Hautes-côtes-de-Beaune rouge 2016, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, vraiment réussi (9 €).
Beau Pernand-Vergelesses rouge Sur Herbeux 2016, il est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé, parfait avec un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou une terrine de canard au poivre vert (17 €).

Jean-François Glantenet
16, rue de l'Aye
21700 Magny-les-Villers
Tél. : 03 80 62 91 61
Fax : 03 80 62 74 79
Email : glantenet@orange.fr
www.vinsdusiecle.com/domaine.glantenet
www.glantenet.com


Château AURIS


Le territoire d?Auris couvre, au total, environ 300 ha avec un vignoble de 40 ha entourant le site bâti et un bel ensemble collinaire arboré s?étendant en direction de l?est. Il s?appuie sur le flanc ouest du Massif de Fontfroide, lequel culmine à trois cents mètres d?altitude. Le nom même d?Auris renvoie à une histoire très ancienne, par référence à un patronyme romain, Auricus. Deux zones géologiques :
? La première est de nature colluvionnaire gréseuse sur le versant Nord du massif de Fontfroide. Ce terroir en coteaux peut profond est propice à la production de vins rouges racés et élégants. Son exposition permet une maturité plus lente que dans les autres terroirs plus ?chauds?? des Corbières. Les nuits fraîches succédant aux belles journées ensoleillées du midi en automne permettent une maturation optimale des baies pour des vins d?une grande finesse.
? De l?autre coté de la départementale 613, en contrebas du Château, la nature des sols est à dominante sablo argileuse. Plus bas et plus profonds, ces sols sont plus froids et donc plus prédisposés à la production de blanc et de rosé. Toutes les parcelles sont vinifiées à part, selon des processus adaptés à chaque cépage.
Cela explique ce remarquable Corbières blanc 2014 Bio (médaille de Bronze Paris 2015), au nez dominé par les fruits mûrs, le lis et les petits fruits secs, tout en finesse d?arômes, d?une belle longueur en bouche.
Le Corbières rouge A d?Auris 2014, de très bonne bouche, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlant couleur et matière, d?une jolie finale épicée, un vin d?excellente évolution. Le Corbières rouge Château d?Auris 2014, 50% Syrah, 30% Grenache et 20% Carignan, est de couleur intense, racé, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, de bouche dense et fondue à la fois, à prévoir, notamment, sur des tripes à la languedocienne ou un agneau de lait au romarin.

Route du Massif de Fontfroide - CD 613
11100 Narbonne
Tél. : 04 68 45 16 85
www.chateau-auris.com


Les Vignobles BESSINEAU


C'est en 1989 que Dominique Bessineau, homme du Nord et passionné de vin, eu un coup de foudre pour cette propriété de 30 ha, située sur un terroir de côte sud argilo-calcaire, (70% Merlot, 20% Cabernet franc et 10% Cabernet-Sauvignon).
Il propose ce Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Compostelle du Château côte Montpezat 2010, élevé en fûts de chêne, riche en couleur comme en arômes, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, fondu, d'un remarquable équilibre en bouche (12€ environ). Tout en charme, le Bordeaux rosé Le Canon de côte Montpezat, issu d'un pressurage direct, dégage des arômes fruités de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, vraiment très séduisant (11,90€). Il y a encore ce Château Haut Bernat AOC Puisseguin Saint-Émilion 2010, élevé en fut de chêne. Médaille d'Argent Grand Vins Mâcon 2012, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de cerise et de cannelle, d'une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche (13 e), et le Bordeaux Blanc sec Château côte de Montpezat (40% Sauvignon Blanc, 30% Sauvignon gris, 30% Sémillon), macération pellicullaire, fermentation 60 % en barriques neuves, suivie d'un élevage sur lie avec bâtonnages pendant 6 mois, de belle couleur jaune paille, dense et floral, très harmonieux, de jolie bouche complexe avec ces notes de citron et de tilleul, tout en arômes et suavité. Aucune hésitation.

8 Brousse
33350 Belvès-de-Castillon
Tél. : 05 57 56 05 55
Fax : 05 57 56 05 56
Email : bessineau@cote-montpezat.com
www.cote-montpezat.com



> Les précédentes éditions

Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017

 



Château La ROSE SARRON


Château HAUT-BERGERON


Château de POURCIEUX


MANNOURY


Château VAISINERIE


Château de TARGÉ


CAVE de HUNAWIHR


Domaine de la PALEINE


Château BOSSUET


Château BROWN


Domaine Jacques CARILLON


Château La GALIANE


Vins LAMBERT


Château TRONQUOY-LALANDE


Domaine de SAJE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine Pierre GELIN


Domaine René CACHEUX et Fils


A. MARGAINE


Domaine de TORRACCIA


Domaine de GRANDMAISON


Château SAINT-HILAIRE


Étienne OUDART


POINSOT Frères


Domaine Anthony CHARVET


Hubert MEYER


Château CAMBRIEL


Château LAUDUC


Domaine de LAVAUR


Château LESPAULT-MARTILLAC


VINCENT D'ASTRÉE


Domaine RICARDELLE DE LAUTREC


AUVIGUE


Château SAINT ESTEPHE


GITTON Père et Fils



CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales