Guide Du Vin

Edition du 15/03/2016
 

CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT

Les clients français et étrangers du Château de Beaufort utilisent les mêmes qualificatifs pour décrire les vins J. Coudray-Bizot : élégance et finesse. Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du 17ème siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, et en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les vignes historiques et d'appellations prestigieuses du Domaine : Vosne-Romanée Premier Cru La Croix Rameau dans les murs de la Romanée Saint-Vivant (l'ancien Clos des Neufs Journaux); Echezeaux Grand Cru en Orveaux, juste au dessus du Château du Clos Vougeot; Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers et Champeaux; Nuits-Saint-Georges au Bas de Combe et Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes.


5 / 11, rue Vivant Gardin
21200 BEAUNE
Téléphone :06 28 27 10 38
Email : chateaudebeaufort@vinsdusiecle.com
Site : chateaudebeaufort
Site personnel : www.david-de-beaufort.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
LA COUTALE
CROZE DE PYS
GAUTOUL
LAVAUR
HAUTE-SERRE
NOZIÈRES
(FAMAEY)
MERCUES
PAILLAS
MAISON-NEUVE
PECH DE JAMMES
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
GRAND-JAURE (P)
PÉROUDIER (BI)
LA PLANTE
FORÊT
SADILLAC
CLOS DU BREIL
LAROQUE (BI)
MOULIN-POUZY (M)
VIEUX TOURON (M)
GAILLAC
MAYRAGUES
VIGNALS
BOURGUET
COMBELLE
L'EMMEILLÉ
LABARTHE
LECUSSE (Bl)
COMBES
MADIRAN
JURANCON

BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
PICHARD
PARADIS
CUQUERON
ROUSSE (J)
DOU BERNES
(HUSTE (J))
NIGRI
BORIES
VIELLA
AUTRES APPELATIONS

HAILLE (IGP)
VIGNERONS BUZET (Bt)
JOY (IGP)
POUYPARDIN (G)
GUILLAMAN (IGP)
PLAISANCE (F)
HERREBOUC
MALARTIC (IGP)
SAINT-GUILLHEM (F)
VOIE BLANCHE (VP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(BOUT DU LIEU)
(SOULEILLAN*)
TRIGUEDINA
(PELVILLAIN)
EUGÉNIE
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
CROIX BLANCHE (BI)*
HAUT-FONGRIVE*
(LA BORDERIE (M))
TIREGRAND (P)
PANISSEAU (BI)
GAILLAC
GRAND CHÊNE
LACROUX
RHODES
MADIRAN
JURANCON

SERGENT
BURGUÉ-SÉRÉ* (J)
(Cru LAROSE (J))
LAFITTE-TESTON
AUTRES APPELATIONS

CAVE IROULÉGUY (I)*
(VIGNERONS BRULHOIS*)
GENSAC

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
(PASSELYS*)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELATIONS

(CAVE FRONTON (F))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La PEYRE


Un vignoble de 8 ha. "Raymond Rabiller, mon père, a créé cette propriété à partir de quelques parcelles, précise René Rabiller, achetées en rente viagère dans les années 1946-1947, pour environ un hectare. Il était alors ouvrier boulanger et ma mère épicière. En 1973, mon père décidait de devenir viticulteur à part entière après avoir acheté cinq autres hectares de vignes. Toute la récolte était alors apportée à la cave coopérative de Saint-Estèphe. À cette époque, je faisais mes études au Lycée Technique de Talence, puis à l'École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes jusqu'en 1975. Arrivé à la retraite, mon père hésitait à vendre ses vignes. Je lui offris la solution de revenir au pays prendre la relève. Ainsi, en 1986, je devins viticulteur, bientôt rejoint par mon épouse en 1993. Mes plus vieilles vignes ont traversé le gel de 1956. Elles ont donc plus de 53 ans. La plupart des parcelles ont trente ans d'âge. Nos vignes sont plantées à une densité élevée avec des rangs espacés d'un mètre. Millésime 2013 : petite production, maturité moyenne, vendange fragilisée par le temps, cependant un millésime bien équilibré, à consommer assez rapidement, poursuit René Rabiller; 2014 : la météo a été défavorable au début, et ensuite plus propice. Aussi, bien que la quantité soit faible, la qualité, elle, est bien présente. Fruité, belle longueur en bouche, acidité certaine, sont réunis pour un millésime de garde. En 2015, nous proposons les 2012, puis les 2013 qui seront mis en bouteilles en mars.” Remarquable Saint-Estèphe 2012, puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2011, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins fondus, un millésime séducteur. Beau 2010, aux tanins riches, intense, mêlant charpente et finesse, avec des notes de cuir et d'épices, un vin de couleur pourpre, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois. Le 2009, avec ce nez complexe où prédominent les fruits macérés et les épices, de charpente ample, aux tanins intenses mais savoureux, est corsé et gras. Le 2007 se goûte parfaitement, avec un bouquet persistant et corsé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, un vin ample, d'un remarquable équilibre, de bouche fondue où domine le pruneau confit. Excellent 2006, un vin de couleur profonde, tout en nuances d'arômes (cassis, cannelle), un vin gras, riche et bien charnu.

Vignobles Rabiller
Le Cendrayre - Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 32 51
Télécopie :05 56 59 32 51
Email : vignoblesrabiller@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulapeyre.fr

Château BOSSUET


Située sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de Lalande-de-Pomerol et Montagne Saint-Émilion, cette propriété de 9 ha, possède des vignes vieilles de 30 ans. Voilà un superbe Bordeaux Supérieur 2012, 65% Merlot noir, 17,5% Cabernet-Sauvignon et 17,50% Cabernet franc, vendanges manuelles, triage pendant le ramassage, vinification traditionnelle..., un vin franc, de robe soutenue, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois. Le 2011 est de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. Le 2010 est riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, ample en bouche avec des nuances de cuir et de mûre, aux tanins harmonieux, d'une très jolie finale. Le 2009, médaille de Bronze à Paris 2012, de jolie robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d’excellente évolution. Goûtez le séduisant blanc Château Pâquerette, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, charmeur, idéal sur un plateau de fruits de mer. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et Fils

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Télécopie :05 57 25 99 95
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

COULY-DUTHEIL


Le domaine (depuis quatre générations) est géré selon le principe de la lutte raisonnée et du respect de l'environnement (enherbement complet du vignoble, effeuillage, faibles rendements...). Trois terroirs : les plaines aux graviers mêlés de sables en bordure de Vienne, les pentes et les plateaux argilo-silicieux, et les coteaux argilo-calcaires. Toujours une référence avec ce Chinon rouge Clos de l'Olive 2014, concentré, de couleur profonde, tout en nuances d’arômes (griotte, cannelle, grillé), aux tanins fondus mais très riches, de garde. Le Chinon rouge Clos de l'Écho 2014, de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. Le Chinon rouge Baronnie Madeleine, élevé 9 mois en cuves, médaille d’Argent Concours des Vins de Loire 2015, au nez intense (mûre, épices), de bouche puissante, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise, riche, très équilibré, d’une belle longueur. Le Chinon rosé René Couly, qui fleure les framboises et les sous-bois, mêle nervosité et fondu en bouche. Beau Chinon blanc Les Chanteaux 2014, de robe jaune paille, avec des notes de pêche et de noix fraîche, mêle richesse aromatique et persistance, parfait aussi bien sur des boudins à la compote d'oignons que sur des brochettes de Saint Jacques. n Domaine DOZON Eric Santier Clos du Saut-au-Loup 52, rue du Rouilly 37500 Ligré Tél. 02 47 93 17 67 Fax. 02 47 93 95 93 e-mail : domainedozon@gmail.com www.domaine-dozon.fr Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l'est par un massif boisé. “Originaire de Chinon, explique Eric Santier, j’ai suivi des études à Tours puis à Dijon, en école de commerce, avec une spécialisation dans le commerce international des Vins et des Spiritueux. Après quelques années à vendre et à promouvoir les vins (Sopexa, Asie...), j’ai choisi de rentrer en France, pour reprendre mes études. J’ai alors suivi une formation en viticulture et œnologie à Bordeaux, puis j’ai voulu revenir dans ma région natale. L’étape suivante fut alors de trouver une belle opportunité pour s’installer, et c’est ainsi que j’ai eu la chance de pouvoir reprendre le Domaine Dozon et son magnifique vignoble du Saut au Loup à Ligré. Une nouvelle aventure a commencé donc !” Remarquable Chinon rouge Clos du Saut-au-Loup 2014, 100% Cabernet franc, issu de vignes de 40 ans, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante (violette, pruneau), avec des nuances de mûre en finale, d’excellente évolution. Le Chinon rouge C du Plaisir, 100% Cabernet franc, sélection de jeunes vignes d’une quinzaine d’années, est un bien joli vin où domi- nent des notes de fruits rouges et de violette, à déguster jeune, de jolie bouche comme le Chinon rosé, 100% Cabernet franc, provenant de vignes de 25 ans, pressurage direct, vinification en cuves, corsé, tout en arômes de fruits. Pour la très bonne bouche, ce Chinon rouge l'Exception 2008, une cuvée élevée en barriques de 8 à 9 ans, afin d'affiner la structure et apporter de la rondeur, un vin avec ces notes caractéristiques et persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et gras.

Jacques et Arnaud Couly
12, rue Diderot - BP 234
37500 Chinon
Téléphone :02 47 97 20 20
Télécopie :02 47 97 20 25
Email : info@coulydutheil-chinon.com
Site personnel : www.coulydutheil-chinon.com

DOMAINE DE ROSIERS


Le vignoble de Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). Dans ce domaine de 7 ha, on savoure ce très beau Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie (le millésime 2007 a reçu une médaille d'Argent au Concours des Vins d'Ampuis), issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, de belle couleur grenat profond, aux connotations d'épices, de fruits rouges mûrs et de violette, très typé, un grand vin très harmonieux, de garde par excellence, qui mérite votre patience.

Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38
Télécopie :04 74 56 13 00
Email : domainederosiers@vinsdusiecle.com
Site : domainederosiers


> Nos dégustations de la semaine

Château FILHOT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Depuis le premier Guide, millésime après millésime, la famille de Vaucelles, et désormais, Gabriel de Vaucelles, élèvent des Vins racés, où la finesse prédomine toujours sur la puissance.
La création du vignoble actuel remonte aux années 1630 à 1650. Le Château, lui-même, fut créé en 1709 par Romain de Filhot, conseiller au parlement de Bordeaux, dont la famille possédait déjà, à Sauternes la maison noble de Verdoulet. Il avait imposé, à l'époque, l’usage de l’appellation Sauternes à la place de l’ancienne appellation ‘ vin de Langon” pour les Vins liquoreux de cette région. Après la révolution, les Lur-Saluces, héritiers des Filhot par Joséphine de Filhot, gèrent le domaine. En 1840, Romain-Bertrand de Lur-Saluces (1810-1876) réunit les domaines du Château Filhot et de Pineau du Rey. En 1845, il reconstruit le Château dans un style néoclassique suivant les plans de l'architecte Poitevin et l'entoure d'un superbe parc à l'anglaise du renommé jardinier-paysagiste Louis-Ferdinand Fischer.
Le Château fut noté deuxième cru dans le classement proposé en 1855 à Napoléon III par les courtiers et la chambre de commerce de Bordeaux. Classé sous son nom en 1855, le Château est ensuite diffusé mondialement, jusqu’à la fin du XIXe siècle, sous le nom de Château Sauternes.
Le domaine reprend le nom de Château Filhot en 1901. En 1935, la Comtesse Durieu de Lacarelle, née Lur-Saluces, rachète à son frère le vignoble. Son fils, Louis Durieu de Lacarelle reconstitua et développa le vignoble jusqu'aux années 1970. Une des filles de la Comtesse Durieu de Lacarelle née Lur-Saluces épousa le Comte Pierre de Vaucelles, ambassadeur de France. Leur fils aîné, le Comte Henri de Vaucelles, gèra le domaine dès 1974. Son fils Gabriel, qui participe à la gestion depuis 1996, est donc désormais aux commandes.
Les 62 ha de vignes sont plantés à 60% en Sémillon, 36% en Sauvignon et 4% en Muscadelle. Les côteaux sont orientés au sud ou au sud-ouest et sont constitués de graves, argile et sable sur plateau calcaire. Bordé par le massif forestier des Landes et traversé par une petite rivière locale, le Ciron, le domaine de Filhot bénéficie de conditions micro-climatiques idéales au développement du Botrytis Cinerea.
Vous allez vous faire plaisir avec ce grand Sauternes 2012, très bien maîtrisé dans ce millésime délicat (où la réussite n’est pas de mise partout), suave, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent, dominé par des notes de pain grillé et de fruits confits, tout en bouche.
Formidable 2011, gras, de bouche veloutée, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et de pain d'épices, de garde. Le 2010, avec ces senteurs où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, est un vin délicat, tout en subtilité, que je vous conseille avec des escalopes de foie gras aux pommes ou un canard aux pêches.
Tout en nuances suaves, le 2009, de très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes délicats d’agrumes (pêche, pamplemousse), un vin bien équilibré et d’une belle élégance, de garde, évidemment. Le 2008, de bouche puissante, d’une très belle persistance aromatique, avec des notes d’agrumes et de tilleul, est très structuré en finale. Splendide 2007, d’une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l’une des plus belles réussites de l’appellation dans ce millésime.
Le 2006 d’une belle longueur, typé et puissant au nez comme au palais, aux senteurs délicates mais intenses. Très beau 2005, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d’agrumes très mûrs et de pain grillé, intense, de bouche pleine et d’une grande élégance, d’une longue finale, de grande évolution. Le 2003 se goûte remarquablement bien, délicat mais dense, avec des notes de noisette et de miel, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d’une longue finale, à la bouche fondue, un beau vin persistant.
On peut visiter le parc de cette belle demeure à l’italienne datant de 1845, avec son magnifique pigeonnier de Pineau du XVIIe.
Le château organise de nombreuses manifestations durant l’année qui méritent une visite. Des rassemblements sportifs profitent aussi du cadre exceptionnel du vaste parc du Château Filhot : la Raisin d'Or le week-end du 11 novembre et le Marathon de Sauternes le 1er juin.
Comte Gabriel de Vaucelles

Domaine de la GUILLOTERIE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble s’étend aujourd’hui sur 50 ha. Ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des Vins expressifs et de caractère, bien typés. Patrice et Philippe Duveau élèvent l’un des meilleurs Vins de Saumur-Champigny, où la typicité s’associe à une régularité qualitative exemplaire.
Une référence, leur Saumur-Champigny Tradition 2014, charnu et frais à la fois, avec cette belle finale équilibrée, au fruité persistant, très typé, aux notes de mûre et d’épices, tout en nuances. Remarquable Saumur-Champigny cuvée des Loges 2013, issu de vieilles vignes, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, associant finesse et structure, ample, un vin qui poursuit sa belle évolution.
Le Saumur Blanc Les Perruches 2013, dégage de subtils arômes d’amande et de poire, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale, très charmeur au palais comme cet autre Saumur Blanc Élégance 2014, sol argilo-calcaire, sous-sol crayeux (tuffeau), élevé sur lies fines, richement bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée, tendre et corsé à la fois, alliant saveur et distinction. Joli Crémant de Loire rosé brut, de mousse parfumée (rose, fraise), fin, au nez de petits fruits mûrs. Tout en bouche, le Crémant de Loire brut (Chenin et Chardonnay), mêle rondeur et nervosité, dégageant un nez de noisette et de lis, de mousse abondante, idéal sur des langoustines grillées.
Patrice et Philippe Duveau

BOULARD-BAUQUAIRE


Forte de sa tradition familiale, la famille Boulard-Bauquaire se consacre à la culture de la vigne avec passion, depuis 8 générations. Denis Boulard a choisi de s’établir avec ses frères à Cormicy vers 1960. Il a participé à la renaissance de ce vignoble. Aujourd’hui, son fils Christophe et son épouse Christiane allient savoir-faire et modernité. Leurs vignes, issues des zones viticoles du massif de Saint-Thierry, de la Montagne de Reims et de la Vallée de la Marne, permettent d’élaborer des vins aux goûts uniques et complexes. Adeptes de la viticulture durable, ce couple de vignerons s’attache à la préservation du milieu, au maintien de la biodiversité et au respect de la qualité des sols, tout en œuvrant dans la plus pure tradition champenoise.
Il y a ce Champagne cuvée Mélanie, un Blanc De Blancs vinifié en fûts de chêne, médaille d’Argent au Concours des vignerons indépendants, qui mêle structure et vivacité à la fois, est d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, distingué, d’une très belle persistance (19 € environ). Le brut Grande Réserve, au cordon discret, ample et frais, développe des notes d’agrumes en bouche, un vin classique et séduisant comme le brut Rosé de Saignée Cœur de Pinot, d’une belle harmonie, au nez complexe, tout en délicatesse, un Champagne très équilibré, de belle teinte, tout en bouche avec des nuances de fraise et de rose.
Beau Champagne Vieilles vignes Premier Cru, 100% Chardonnay, de jolie robe dorée, aux connotations de pêche, de beurre frais et d’amande, avec une finale intense, subtilement épicée (17,30 €). Très séducteur Champagne brut Carte Noire, 50% Pinot Noir, 50% Pinot Meunier, médaille d’Or vignerons indépendants 2012, est persistant, de belle robe d’or pâle, aux notes d’abricot, de noix fraîche et de miel, un Champagne où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale.
Christophe Boulard

> Les précédentes éditions

Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013

 



Domaine de la CROIX BLANCHE


Clos BELLEFOND


Château LAFLEUR du ROY


Château BARRÉJAT


Domaine GUIZARD


Pierre BOURÉE Fils


Pierre FRICK et Fils


VIDELOT


Maurice VESSELLE


Charles SCHLÉRET


Château de la GRENIERE


VAUTRAIN-PAULET


Château CLOS de SARPE


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


MÉDOT


Domaine de L'HERBE SAINTE


Cru LAMOUROUX


Château de BEAUPRÉ


Domaine de La GAUTERIE



CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU VALGUY


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU LAROQUE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales