Guide Du Vin

Edition du 17/03/2015
 

DOMAINE DE MONTS LUISANTS

La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté, autant qu’échangé, des parcelles diverses pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2011, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde. Le 2010 est très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche complexe où dominent le cassis, le poivre, la prune et la cannelle. Exceptionnel 2009, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre, très prometteur. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, encore fermé, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, un vin puissant et gras comme il le faut, bien persistant en bouche, vraiment savoureux. Exceptionnel 2002, l’un des plus grands plaisirs gustatifs de l’année, un grand vin racé, complexe, charnu et très savoureux, parfaitement équilibré aux arômes de fruits noirs, d’épices, d’une très belle structure, d’un équilibre superbe. Il y a également son Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Genavrières, racé, au nez de truffe et de violette, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, de garde.


51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie :03 80 22 78 87
Email : domainedesmontsluisants@vinsdusiecle.com
Site : domainedesmontsluisants




> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE ROUGES
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)
RAYNIERES (S)
FOSSE SÈCHE (S)
GODINEAU (A)
BEAUREGARD (S)
BESSIÈRE (S)
PETIT CLOCHER (A)
VIEUX PRESSOIR (S)
SAUMUR-CHAMPIGNY
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
BOURG NEUF
BOUVET
Christelle DUBOIS
LA GUILLOTERIE
ROCHEVILLE
VARINELLES
CHINON
GOURON (r)
BOUCHARDIÈRE
BOUQUERRIES
COULY-DUTHEIL
DOZON
P. & B. COULY
A. LEON
NOIRÉ
Dne de L'R
CAVES de la SALLE
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)
GÉLÉRIES (B)
PETIT BONDIEU
JARNOTERIE (SNB)
MINERAIE (SNB)
TOURAINE CHEVERNY

CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE
TEVENOT (Che)
CHAISE
CHESNEAU (CHe)
MONTIGNY
DARIDAN (CHe)
MAISON (CHe)
MECHINIERES
Domaine des ROY
SANCERRE DIVERS

NATTER (S) (r)
A. ROBLIN (S)
CHAILLOT (CH)
SARRY (S)
CHEVREAU (S) (r)
André DEZAT (S)
MALBETE (R) (r)
Daniel REVERDY (S) (r)
J-M ROGER (S)
VATTAN (S)
BIZET (S)
GILBON (MS)
MABILLOT (R)
P'TIT ROY (S)
SAUTEREAU (S)
FOUASSIER (S)
PICARD (S)
M. E. ROBLIN (S)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
D. FOURRIER (A)
SAUMUR-CHAMPIGNY
ROCFONTAINE
CHINON
Patrick BARC
(BROCOURT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

GESLETS (B)
VERNELLERIE (B)
TOURAINE CHEVERNY

CHARMOISE
MESLIAND*
SANCERRE DIVERS

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
BRÉZÉ (S)
TROTTIERES (A)
SAUMUR-CHAMPIGNY
CORDELIERS
(SAINT-JUST)
CHINON
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

(LAUVERJAT (S))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de VIAUD


Un domaine de 16 ha. Cette charmante propriétaire élève ce beau Lalande-de-Pomerol 2010, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominentle cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d'une belle persistance, dans la lignée du 2009, structuré, bien corsé, ample en bouche, auxnuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois, de robe pourpre. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l'humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces nuances de mûre et de musc en finale, de garde. Le 2007, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin de belle couleur pourpre, bien charpenté, ample, légèrement épicé, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries. Excellent 2006, de teinte grenat foncé, avec ce nez d'épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, parfumé en bouche, aux tanins bien présents mais soyeux, un vin persistant et riche. Le 2005, de couleur soutenue, est puissant, un vin étoffé où prédominent des arômes de sous-bois et de framboise, de très bonne évolution. Le 2004 est très équilibré, aux tanins bien fermes, aux senteurs de pruneau, opulent.

Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Télécopie :05 57 25 10 14
Email : bielle@wanadoo.fr
Site personnel : www.viaud.com

Domaine CHARBONNIER


Troisième génération de vignerons, pour ce domaine de 20 ha de vignes conduites en culture raisonnée. Valeur sûre avec ce Touraine cuvée Prestige 2010, de couleur rubis, riche et fruité, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin bien typé, puissant, tout en bouche, de belle évolution comme en témoigne cette cuvée du Doyen 2002, Côt vieilli en fûts de chêne, avec ces notes caractéristiques de framboise mûre et d'épices, intense au nez comme en bouche, à un prix défiant toute concurrence. Très joli Touraine Sauvignon 2011, marqué par des arômes d'agrumes secs, de bouche fruitée et persistant, très réussi comme le Touraine Pinot noir 2010, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus. Il y a aussi ce Touraine Côt 2010 (argile à silex et limon argileux), au nez de violette, associé aux arômes fruités de fraise et de framboise, tout en bouche comme le rosé de Loire L'Élégance, de robe saumonée, idéal sur un soufflé au fromage. Le Fines Bulles de Touraine Méthode Traditionnelle brut, est de mousse abondante, tout en rondeur, tendre et corsé à la fois, et le Méthode Traditionnelle rosé, dégage des arômes intenses de fruits frais et une note de violette, à prévoir sur une tarte aux fruits.

Daniel, Michel et Stéphane Charbonnier
4, chemin de la Cossaie
41110 Châteauvieux
Téléphone :02 54 75 49 29 et 06 14 70 95 44
Télécopie :02 54 75 40 74
Email : dms.charbonnier@domainecharbonnier.com
Site personnel : www.domainecharbonnier.com

Château MAUVINON


Au sommet. Un cru qui possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de garde conséquent. On y voit aussi toute la force du Cabernet franc dans la région, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-sol: 70 % silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble: 30 ans : 65 % Merlot, 35 % Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Durée de cuvaison : 3 à 4 semaines selon les années, puis élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié entre 12 et 16 mois. Fidèle à lui-même, ce Saint-Émilion GC 2011, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, est classique et puissant, élégant, avec de la matière. Remarquable 2010, tout en couleur et en charpente, très parfumé (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, alliant structure et finesse, de belle évolution. Superbe 2009, aux nuances de griotte et de réglisse, charpenté, tout en bouche, aux tanins riches, de robe rubis profond, généreux, un vin typé, persistant au nez comme au palais, de belle évolution. Le 2008 est très structuré, un vin ample et persistant où toutes les caractéristiques de ce millésime classique sont présentes, aux arômes de mûre et de noix de muscade, de bouche souple, dense, avec des tanins mûrs, d'une belle longueur. Remarquable 2007, légèrement épicé comme il se doit, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, aux senteurs délicates où prédominent le cassis et les sous-bois, généreux. Il y a aussi la cuvée Gabriel Lauzat 2010, d'un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, de garde. Excellent 2009, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample, riche et fondue, un vin parfait sur un confit de canard. Le 2008, très classique et puissant, dégage des arômes de fruits rouges intenses.

Famille Tribaudeau

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 64 79
Télécopie :05 57 74 44 96
Email : chateaumauvinon@orange.fr
Site personnel : www.chateau-mauvinon.com

DOMAINE COMTE PERALDI


Beau domaine de 50 ha de vignes, nichées sur les coteaux de Mezzavia, fleuron de la viticulture insulaire. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIème siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi. Il est actuellement le plus important vignoble de l’appellation contrôlée « Ajaccio », et les cépages y sont des plus classiques (Sciaccarello, Cinsault, Carignan, Niellucciu, Vermentino). Superbe Ajaccio Comte Peraldi rouge 2009, de belle robe soutenue, aux notes de mûre et d’épices, alliant charpente et souplesse en bouche, aux tanins riches, auquel il faut laisser le temps de se fondre, à ouvrir avec un gigot à la ficelle, d’excellente évolution. Remarquable Comte Peraldi rosé 2011, de belle teinte, ample, friand, riche, avec ce nez de rose et de lis, et cette pointe d’épices caractéristique. Le Comte Peraldi blanc 2011, aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et rond à la fois, est ample, tout en arômes. Très beau blanc cuvée Clémence 2010, l’un de mes meilleurs souvenirs gustatifs de l’année dans cette appellation, de jolie robe, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, tout en suavité, de bonne bouche, aux notes de fruits mûrs, vraiment très charmeur. Il y a aussi cette cuvée Clos du Cardinal rouge 2009, élevée en fûts, marquée par son terroir, un vin d’un beau rubis profond, ample et ferme, volumineux en bouche avec des connotations de cassis, réglisse, épices, charnu, riche, concentré, aux tanins soyeux mais puissants, de garde.

Marilyne Costa
Chemin du Stiletto
20167 Mezzavia
Téléphone :04 95 22 37 30
Télécopie :04 95 20 92 91
Email : domaineperaldi@vinsdusiecle.com
Site : domaineperaldi
Site personnel : www.domaineperaldi.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de LAMARQUE


J'a J’apprécie Pierre-Gilles Gromand et son épouse, Marie-Hélène, depuis le premier Guide. Tous deux consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique cru bourgeois supérieur. Ce vignoble de Haut-Médoc compte 35 ha de vignes sur un terroir composé de graves garonnaises du quaternaire. L’encépagement classique de l’appellation est réparti de 45% de Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, 35% Merlot et 5% Petit Verdot. Les vignes de 40 ans, taillées en Guyot double, bénéficient d’une culture raisonnée, les vendanges vertes assurent aux plus belles grappes de mieux s’épanouir, l’effeuillage, un ensoleillement maximum. La vinification est supervisée par Jacques et Éric Boissenot. Avant la fermentation alcoolique, des “saignées” sont effectuées sur chaque cuve afin d’obtenir une meilleure concentration. Celles-ci sont vinifiées séparément et donnent naissance à un vin de saignée, un excellent Rosé dénommé Noblesse. Les meilleures cuves constitueront le Grand Vin Château de Lamarque. Cette forteresse médiévale aux grandes murailles dont les murs les plus anciens datent du XIe siècle. Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse.
On se fait plaisir quand on débouche ce Haut-Médoc 2012, un vin de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis mûr et les sous-bois, riche en couleur comme en matière. “En 2012, me précise Pierre-Gilles Gromand, nous avons eu des rendements plus faibles (38 hl environ) mais cela importe peu dans la politique qualitative que nous poursuivons. Marie-Hélène, responsable du vignoble, a fait un travail magnifique avec son équipe en maintenant au mieux l’état sanitaire dans nos vignes. C’était une année où il fallait redoubler de vigilance mais nous sommes très satisfait, nous avons récolté une vendange parfaite. La vinification du 2012 s’est effectuée très bien, nous avons observé que certaines cuves étaient à 12,5, 13° donc le signe de vins assez riches les tanins sont ronds car les raisins étaient à parfaite maturité, un vin très fruité peut-être un peu plus puissant que le 2011. Il bénéficié d’un élevage en barriques neuves (42%) le reste dans des barriques de un an. Le 2012 est un vin corpulent, long et structuré en bouche au très joli bouquet.
Si nous obtenons un si beau résultat c’est aussi grâce au travail en amont, associé à la précision du tri optique, cela nous a permis d’optimiser le potentiel du 2012. Grâce à cette nouvelle table de tri optique, les raisins sont mis en cuves très rapidement, ce facteur “vitesse” est important pour préserver les raisins de l’oxygénation. Cette table de tri optique est un outil assez sophistiqué souvent réservé uniquement aux Grands Crus, nous sommes très content d’avoir pu l’acquérir, surtout en 2012, cela nous a permis d’effectuer une sélection parfaite.”
Excellent 2011, dense, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique importante et très équilibrée. Remarquable 2010, de couleur rouge sombre, de bouche dense et aromatique, un vin chaleureux, souple, d’une belle matière élégante, aux tanins fins et enrobés, d’une belle finale persistante, prometteur. Le 2009, gras, tout en complexité au nez comme en bouche, avec des connotations de pruneau, légèrement épicé comme il le faut, poursuit sa belle évolution. Le 2008 est un beau millésime, de robe intense, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes caractéristiques d’épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés, d’excellente évolution. Le 2007, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, un vin qui développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche. Savoureux 2006, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, bien soulignée par des tanins vifs, nets, un vin d’une belle persistance, très prometteur. Beau 2005, charpenté, charnu, de robe pourpre soutenu, au nez légèrement épicé, suave au palais, avec des nuances de cerise et de réglisse. 
Goûtez le D de Lamarque, qui doit son nom au donjon de Lamarque. C’est le Second Vin du Château de Lamarque, qui présente un peu moins de complexité et de puissance, il séduit par sa souplesse et sa fraîcheur aromatique, un vin plus apte à être dégusté dans sa jeunesse
Leur autre Château Cap de Haut, issu d’un vignoble mitoyen dans la même appellation Haut-Médoc. Les 11 ha de vignes d’une trentaine d’années d’âge moyen sont plantées sur un joli terroir très graveleux du quaternaire. L’encépagement est composé de 39% de Merlot, 45% de Cabernet-Sauvignon et 16% de Cabernet franc. Le vin est coloré, très classique, ferme, très équilibré, tout en nuances, au nez dominé par le cassis et la framboise mûre, de bouche ample.

Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

Domaine de FONTSAINTE


Yves Laboucarié établit le domaine tel qu'il existe aujourd'hui en 1971, bien que les liens de sa famille avec le vin à Boutenac datent du XVIIe siècle. Il hérita de vignes, acquit de nouvelles parcelles et devint un pionnier de la qualité en Corbières, parmi les premiers à pratiquer la macération carbonique, la vendange manuelle et l'élevage sous bois.

Goûtez ce Corbières Clos du Centurion 2011, sols silico-argilo-calcaire, sols gréseux et graveleux avec une partie de galets roulés, 60% Carignan de 70 ans, 30% Grenache noir, 10% Syrah. Les raisins issus de 4 micro-parcelles (représentant 4 ha en tout) sont ramassés manuellement, égrappés à la main, le pressurage est lent et délicat, puis le vin se repose 6 mois en cuves avant d'être mis en barriques de chêne français durant 12 mois. Puis affinage en bouteille dans les caves du domaine avant la mise à la vente... un vin aux connotations subtiles d'humus, de mûre et d'épices, avec des notes de fruits noirs et de cuir, riche, aux tanins très équilibrés.
Le Corbières rouge Réserve La Demoiselle 2011, puissant et coloré, aux senteurs de cassis, de griotte et d'épices, est corsé, ample, avec des tanins riches, un vin puissant en arômes comme en structure. Le rosé 2013 dégage un nez délicat d'agrumes frais, associe structure et finesse en bouche. 

Yves et Bruno Laboucarié
16, route de Ferrals
11200 Boutenac
Tél. : 04 68 27 07 63
Fax : 04 68 27 62 01
Email : earl.laboucarie@aliceadsl.fr
www.fontsainte.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

René RUTAT & Fils


Une Maison familiale depuis plusieurs générations où l’on pratique de plus en plus la lutte raisonnée dans ce vignoble de 7 ha, planté à 95% de Chardonnay. Le travail de la vigne et du vin est une tradition : des arrière-grands-parents tonneliers et des grands-parents vignerons ont donné le goût et la passion du vin à leur fils René. Le Champagne René Rutat naît au début des années 1960 avec le statut de propriétaire-récoltant.
“Le millésime 2012 est une année assez tendue tout au long du cycle, me dit Michel Rutat, on ne savait pas trop quoi faire pour sauver notre récolte, tant la pression du mildiou était forte. Après, ma foi, quand on vendange c’est la récompense du travail intense à la vigne, avec une qualité de vendange exceptionnelle ! Sans être pessimiste, je m’attendais à avoir des difficultés jusqu’à la vendange et même après sur le travail des vins, et bien non, tout s’est très bien passé c’est remarquable. Le mois d’août à vraiment tout assaini et à permis d’attendre une bonne maturation. À déplorer bien sur le volume très bas, moins 40% environ, mais c’est peut-être cela qui est à l’origine de cette belle qualité, c’est un argument qui se défend. La perte est grande surtout sur les Chardonnays, je suis pratiquement en mono cépage, sur 7 ha, j’ai seulement 40 ares de Pinot Noir, la perte de quantité est due principalement au mildiou. Les Pinots noirs sont excellents, j’ai même fait du vin rouge qui est superbe, ce qui n’est pas si courant en Champagne.
À l’arrivée on a une belle fraîcheur, une belle acidité avec des bouquets déjà bien développés, tout ce qu’il faut pour faire des Champagnes de garde. Je fais tous les ans un peu de millésimé que je décide ou pas de mener à terme en fonction de l’évolution. Le manque de volume se ressentira dans les 2 années à venir. Je vais sûrement jongler sur les tirages par rapport aux quantités autorisées de façon à avoir suffisamment de vins de réserve pour pouvoir faire mes assemblages comme d’habitude.
Le 2011 était une bonne année, le vin est un peu plus fermé, mais c’est un peu normal, en ce moment, je vends la vendange 2009 et 2008 et, en millésime, le 2003.”
Toujours une référence avec leur Champagne Millésimé Premier Cru Blanc De Blancs 2003, qui associe richesse aromatique et persistance en bouche, avec des connotations de noisette, d’abricot sec et de fruits mûrs, un Champagne d’une belle longueur en bouche. Beau 2002, d’une grande fraîcheur, de robe or pâle, de bulles fines et persistantes, au nez frais et d'une belle complexité aux notes d'agrumes et de fruits blancs, avec beaucoup de puissance et de caractère au palais, d’une finale aux saveurs douces (24 €).
Le brut Nature est une réussite, une cuvée élégante, d’une grande persistance, un Champagne de mousse fine et vive, d’une belle harmonie au nez comme en bouche, aux arômes subtils de narcisse et de citron. Beau Premier Cru Blanc De Blancs, riche et rond, mais très fin, au nez subtil (fruits frais, amande), tout en persistance aromatique, d’une belle longueur. Leur Extra Dry, Chardonnay uniquement, assemblage de deux années consécutives : 50% 2008 et 50% 2009, est toujours très agréable, mariant structure aromatique et persistance en bouche, avec des nuances de citron et de noix (15,90 €). Excellent brut Grande Réserve Blanc De Blancs, très équilibré, aux arômes de citron et de pamplemousse mêlés à des notes d'abricot et de pomme acidulée, une cuvée franche, très fine (17,60 €). Il y a également le Champagne demi-sec, d’une grande richesse aromatique, à la robe intense, suave, est à découvrir sur une volaille rôtie comme sur les desserts (15,90 €), le brut rosé est tout en bouche, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante (18,30 €) et ce Vertus rouge, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, de bouche dense et persistante, un vin harmonieux, ample et distingué, d’excellente évolution, qui demande une cuisine relevée.

Michel et Évelyne Rutat

> Les précédentes éditions

Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012

 



Domaine PERALDI


SIMART-MOREAU


Château de BEAUPRÉ


Château La MARZELLE


Château d'EMERINGES


ELLNER


Château PENIN


Charles HEIDSIECK


Denis FORTIN


COULY-DUTHEIL


Gérard TREMBLAY


Château de VIMONT


Château LAROQUE


Domaine la CROIX CHAPTAL


Château HAUT FERRAND


Château LAFARGUE


BOUVET-LADUBAY


Veuve A. DEVAUX


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Domaine Jean-Max ROGER


Domaine GUIZARD



CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE DE ROSIERS


CHARLES SCHLERET


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU FABAS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales