Guide Du Vin

Edition du 22/09/2015
 

DOMAINE DE MONTS LUISANTS

La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté, autant qu’échangé, des parcelles diverses pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2011, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde. Le 2010 est très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche complexe où dominent le cassis, le poivre, la prune et la cannelle. Exceptionnel 2009, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre, très prometteur. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, encore fermé, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, un vin puissant et gras comme il le faut, bien persistant en bouche, vraiment savoureux. Exceptionnel 2002, l’un des plus grands plaisirs gustatifs de l’année, un grand vin racé, complexe, charnu et très savoureux, parfaitement équilibré aux arômes de fruits noirs, d’épices, d’une très belle structure, d’un équilibre superbe. Il y a également son Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Genavrières, racé, au nez de truffe et de violette, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, de garde.


51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie :03 80 22 78 87
Email : domainedesmontsluisants@vinsdusiecle.com
Site : domainedesmontsluisants




> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE ROUGES
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)
RAYNIERES (S)
GODINEAU (A)
VIEUX PRESSOIR (S)
BEAUREGARD (S)
PETIT CLOCHER (A)
SAUMUR-CHAMPIGNY
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
BOURG NEUF
BOUVET
VARINELLES
Christelle DUBOIS
LA GUILLOTERIE
ROCHEVILLE
CHINON
GOURON (r)
BOUCHARDIÈRE
BOUQUERRIES
COULY-DUTHEIL
DOZON
A. LEON
NOIRÉ
Dne de L'R
CAVES de la SALLE
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)
GÉLÉRIES (B)
TOURAINE CHEVERNY

CHAISE
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE
CHESNEAU (CHe)
MECHINIERES
MONTIGNY
Domaine des ROY
MAISON (CHe)
SANCERRE DIVERS

NATTER (S) (r)
SARRY (S)
Daniel REVERDY (S) (r)
A. ROBLIN (S)
CHAILLOT (CH)
CREZANCY/CHEVREAU (S) (r)
André DEZAT (S)
MALBETE (R) (r)
J-M ROGER (S)
VATTAN (S)
BIZET (S)
GILBON (MS)
P'TIT ROY (S)
PICARD (S)
SAUTEREAU (S)
FOUASSIER (S)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
D. FOURRIER (A)
BESSIÈRE (S)
SAUMUR-CHAMPIGNY
ROCFONTAINE
CHINON
(P. et B. COULY*)
(BROCOURT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

PETIT BONDIEU
GESLETS (B)
MINERAIE (SNB)
JARNOTERIE (SNB)
TOURAINE CHEVERNY

CHARMOISE
MESLIAND*
DARIDAN (CHe)
SANCERRE DIVERS

MABILLOT (R)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
BRÉZÉ (S)
TROTTIERES (A)
SAUMUR-CHAMPIGNY
CORDELIERS
(SAINT-JUST)
CHINON
(Patrick BARC)
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la VALÉRIANE


Ce vignoble familial (quatrième génération) s’étend sur des coteaux argilo-calcaires à galets roulés, un des 4 villages dont le terroir a été consacré par l’appellation communale Signargues depuis 2005. Le Domaine est avant tout la passion d'un métier et l'histoire d'une famille. Mesmin et Maryse, petit-fils et petite fille de vignerons à Domazan, ont agrandi l'exploitation familiale en 1968 avec l'acquisition d'une propriété jusque là en fermage. En 1982, ils ont modernisé la cave et commencé à développer la vente en bouteilles en créant le Domaine de la Valériane. Le nom du Domaine leur a été inspiré par le prénom de leur fille Valérie. Celle-ci, oenologue conseil dans un laboratoire à Châteauneuf-du-Pape pendant plusieurs années où elle a acquis connaissances et expériences, se consacre maintenant entièrement à l'exploitation familiale, qu'elle a repris depuis 2004 avec son mari, Michel Collomb. Tout en bouche, ce CDR-Village Signargues 2010, issu des meilleurs terroirs à galets roulés et de vignes à faibles rendements, une partie de l’assemblage est élevé en fûts de chêne, l’autre partie en cuves, est à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu, au nez de griotte mûre. Joli CDR blanc 2013, parts égales de Viognier et de Roussane avec 20% de Grenache blanc, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur très agréable, où s’entremêlent des nuances de pomme et de narcisse, de bouche fraîche.  Excellent CDR Vieilles Vignes 2012, généreux, de bouche bien corsée, riche en couleur, classique, de belle matière, aux tanins amples, au nez dominé par la mûre et les sous-bois. Le CDR cuvée Les Cailloux 2010, aux arômes de violette et de mûre, est un vin gras, avec des notes de garrigue, charnu, d’une belle finale, tout en bouche comme le CDR-Village Signargues cuvée Les Archanges, de robe pourpre, aux notes de griotte et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée.

Valérie et Michel Collomb
Route d'Estézargues
30390 Domazan
Téléphone :04 66 57 04 84
Télécopie :04 66 57 04 84
Email : valeriane.mc@orange.fr
Site personnel : www.domainevaleriane.com

Château LECUSSE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Les plus anciens documents historiques concernant Lecusse datent de 1640. A cette époque, plusieurs familles y habitaient dans trois ou quatre maisons. La ferme fut habitée jusqu'aux années trente. Son pigeonnier était un signe de prospérité. Un four à pain était utilisé en commun par les familles, de même pour les deux lavoirs. Quelques parties du four existent encore aujourd'hui. Le Domaine retrouva un nouveau souffle avec l’arrivée de M. Pierre Ange Mattei, qui l’acheta en 1963. Rapatrié d’Algérie, il apporta des idées nouvelles et bouleversa les techniques de vinification. Les cépages rouges furent implantés, en commençant par la Syrah et le Duras. Après l’agrandissement du Domaine, il planta le Gamay, le Merlot, le Fer Servadou et le Cabernet. Lecusse devînt alors un "vrai" vignoble, spécialisé en vins rouges. En 1994, la famille Olesen reprend le flambeau. Le couple, propriétaire de Poulsen Roser A/S à Fredensborg, au Danemark, a une renommée mondiale d'obtenteurs de rosiers. Mogens N. Olesen, ingénieur, a une formation solide dans la viticulture et la production de vin. En plus de son autre formation, il a eu un intérêt pour le vin depuis ces dernières années. Pernille et Mogens N. Olesen sont presque nés en France. Le couple a passé beaucoup de temps à parcourir le pays, étudiant la langue et les aspects professionnels d'obtention du rosier et de la viticulture. Depuis 1994, le chai et le vignoble ont été modernisés. La cave a été entièrement rénovée et agrandie afin de créer les conditions idéales pour la vinification et pour le stockage des vins. Les vignobles ont été restructurés, tout en élaguant les vignes existantes et en réalisant de nouvelles plantations. Le domaine s’étale sur 50 ha. “Millésime 2013 : peu de rendement, nous dit Gian Diliddo, œnologue, les raisins n'ont pas mûri correctement à cause du temps humide, d'où des vins légers en couleur et en degrés mais agréables à boire. En 2014, en juillet et en août, la pluie a freiné l'évolution des raisins, donc retard et pourriture acide dans le vignoble due à des moucherons. Mais, après un bon tri, le vin a été réussi, et c'est une bonne récolte au final. Nous proposons en 2015 les millésimes 2012 et 2013.” Vous apprécierez donc ce Gaillac Vieilli en Fûts de Chêne 2012, Médaille de Bronze à Paris 2012, coloré, bien charnu, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, fondu, intense, à la fois riche et fin. Le Gaillac rouge cuvée Prestige Fer Servadou 2012, un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, opulent. Excellent Gaillac blanc cuvée Spéciale 2011, aux arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, très agréable. Le Gaillac rouge cuvée Prestige Syrah 2012, coloré et parfumé (pruneau, violette), mêle rondeur et structure au palais, séveux, de bonne charpente. Beau Gaillac Grappes d’Or 2010, dense, avec des senteurs de noix, de lis et de coing, un vin qui allie fraîcheur et souplesse. Le 2009, avec des notes de noisette et de pêche, associant rondeur et structure, est un vin tout en finesse, d’une longue finale. Le Gaillac blanc doux Vieilli en Fût est floral et persistant, ample et gras, au nez dominé par les fleurs blanches et les petits fruits très mûrs.  Goûtez encore le Gaillac rouge cuvée Spéciale, avec ce nez intense de fruits rouges frais, bien équilibré, est un vin dominé par la souplesse, à prévoir sur des palombes confites au fumet, et la Méthode Traditionnelle Extra brut, de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia.

Pernille et Mogens N. Olesen

81600 Broze
Téléphone :05 63 33 90 09
Télécopie :05 63 33 94 36
Email : post@chateaulecusse.fr
Site personnel : www.chateaulecusse.com

AUVIGUE


“Nous sommes producteurs depuis de nombreuses générations puisque, en 1629, précise-t-on, le nom Auvigue est déjà connu dans les vignobles du Beaujolais, Mâconnais. Auvigue vinifie son propre domaine, deux domaines familiaux, André Auvigue et les héritiers Auvigue, ainsi qu’une partie du domaine Forest-Auvigue, ce qui donne 6 ha en Pouilly-Fuissé et 0.50 ha en Mâcon-Solutré. Notre Mâcon-Solutré est produit en méthode Biologique depuis toujours et le vignoble de Pouilly-Fuissé depuis 2009.” Vous apprécierez ce Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2012, tout en bouche, où l’on retrouve des nuances de narcisse, d’amande et de poire, associant puissance et distinction. Excellent Pouilly-Fuissé Les Chailloux 2013, au fruité persistant avec cette touche de pêche et de citronnelle, de bouche suave, d'une finale longue et fraîche, aux nuances d’amande et de poire. Goûtez le Saint-Véran Les Chênes 2013, issu du Chardonnay, élevage 5 mois en fûts, finement bouqueté avec des notes de noisette, un vin souple, frais, délicat, et le Saint-Véran La Côte Rôtie 2013, avec des senteurs de fruits frais, tout en suavité, très équilibré.

Jean-Pierre et Michel Auvigue
Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
71850 Charnay-Lès-Mâcon
Téléphone :03 85 34 17 36
Télécopie :03 85 34 75 88
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
Site personnel : www.auvigue.fr

CLOS TRIMOULET


Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Découvrez le Saint-Émilion GC 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde. Beau 2008, médaille d’Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où dominent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

Earl Appollot

33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Télécopie :05 57 74 45 88
Email : clostrimoulet@vinsdusiecle.com
Site : clostrimoulet
Site personnel : clos-trimoulet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château des KARANTES


Un beau domaine de 193 ha (dont 44 de vignes) perché sur un petit vallon dominant la mer. Le vignoble est planté avec les cépages rouges traditionnels à La Clape (Grenache, Syrah, Mourvèdre, Cinsault et Carignan) et une petite partie pour les vins blancs (Bourboulenc, Grenache blanc, Marsanne, Vermentino, Roussanne, Viognier, Terret blanc). "La parcelle de Terret est la plus ancienne du domaine, et date de 1927, précise-t-on. Certaines parcelles de Carignan sont très anciennes, datant de 1928. La densité moyenne de plantation est de 5000 pieds/ha. Dans notre but d'améliorer la qualité du vignoble, 5,7 ha de Syrah ont été replantés en 2005 suivi par le renouvellement de 3,4 ha de Syrah et 1 ha de Mourvèdre en 2006, 5.5 ha de Syrah en 2007 et 2009, 1.5 ha de Bourboulenc et Marsanne en 2010, 4.3 ha en 2011."
Beaucoup aimé le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge 2010, d'une belle couleur grenat, une cuvée fort bien élevée, aux notes de sous-bois, d'épices et de myrtille, un vin aux tanins puissants mais très fins, complet, d'excellente garde (16 €). Le 2009 développe un nez persistant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc 2011, marqué par ses cépages typiques (Bourboulenc, Vermentino, Roussanne et Grenache blanc), ample et parfumé, conjugue finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fleurs blanches et de citronnelle (13 €, il les vaut bien). Le Coteaux-du-Languedoc La Clape cuvée Bergerie des Karantes rouge 2011, aux arômes de fruits rouges et d'épices avec des notes de sous-bois, tout en harmonie, complexe, de bouche riche (7,50 €), très réussi comme ce Coteaux-du-Languedoc La Clape Bergerie rosé 2011, de robe délicate, alliant nervosité et rondeur, d'une très jolie finale en bouche, idéal sur une terrine de lièvre (7,50 €). Gîte sur place avec trois superbes appartements, parfaitement équipés, ce qui est bien pratique pour séjourner très agréablement dans le vignoble. Aucune hésitation.
Jean-Jacques Fertal et Walter Knysz - Régisseur : Nicolas Laverny

Domaine de CANOS


Le Corbières rouge 2010, de robe rouge profond, au nez de fruits mûrs et d'épices, est réussi, toute en bouche, avec des tanins mûrs. Son Clos Canos rouge 2009 est de couleur grenat soutenu, corsé et classique, riche en arômes, aux tanins fondus, un vin parfumé en bouche, ample, de bonne charpente, avec ce charnu caractéristique, de garde. Joli Corbières rosé, de bouche ample, florale, est de jolie teinte, tout en fruité, avec une finale élégante. Le Sauvignon 2009, terrasses argilo-calcaires, du quaternaire, pressurage pneumatique basse pression, bâtonnage pendant 3 mois, est très bien vinifié, ample en bouche, très harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche. Prix sages. On n'hésite donc pas.
Pierre Galinier

Château OLIVIER


Au cœur d'un vaste domaine composé de forêt, de prairies et de vignes, le Château émerge de ses bois comme dans une clairière. Sa belle architecture, ses plans d'eau et la qualité des bâtiments annexes, en font un site exceptionnel en pleine nature, à onze kilomètres seulement de Bordeaux. Olivier est une très ancienne seigneurie, dont on trouve trace dans le haut Moyen Age. Le Prince Noir, dit-on, aimait à y venir chasser, tant les forêts alentours étaient riches en gibier. Le domaine appartient depuis le XIXe siècle à une vieille famille bordelaise, la famille de Bethmann. Le vin de Château Olivier a été classé en 1953, tant en rouge qu'en blanc.
Le Château Olivier a la particularité rare d'être pourvu d'excellents terroirs pour le vin rouge comme pour le vin blanc. Sur 60 ha d'un terroir de graves sur socle argilo-calcaire, on y cultive six cépages différents. Un inventaire géologique très précis a révélé de nouvelles potentialités sur ce terroir, et des plantations récentes ont permis de remettre le vignoble dans le cadastre qui était le sien au XVIIIe siècle.
J’ai fait une bien jolie verticale sur place cette année :
Ce Pessac-Léognan blanc confirme qu’il développe une fraîcheur exceptionnelle, et l’on voit que le Sauvignon majoritaire s’accorde parfaitement à son terroir, son élevage étant parfaitement maîtrisé avec 30% de barriques neuves. 
Le 2013 est très séducteur, très vif, avec ces connotations de pamplemousse frais, un vin ample, vigoureux, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale, superbe. Le 2012 est plus rond, au nez de poire, associant souplesse et vivacité, bien classique du millésime, de bouche complexe où l’on retrouve des nuances de citron, de musc et de narcisse. Le 2011 est remarquable, très marqué par le Sauvignon, très franc, d’une grande fraîcheur, au nez comme en bouche, une grande réussite comme ce 2009, d’un très joli nez (agrumes, amande), tout en finesse, très persistant au palais, qui dégage des senteurs intenses, un vin subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches.
En rouges (30% de barriques neuves environ), Laurent Lebrun m’explique que l’infuence du Cabernet augmente depuis cinq ou six ans, cela étant dû à une plantation dans un terroir très privilégié pour ce cépage; le 2012 se goûte bien, au nez complexe, avec une bouche puissante et encore très ferme, un vin qu’il faut laisser se faire. Le 2011 est plus souple mais avec du caractère également, aux connotations d’humus, légèrement poivré en finale. 
Beau 2010, qui commence à se fondre, de bouche savoureuse, aux nuances de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe comme le 2009, dans la lignée, encore jeune. 
Le 2008 est remarquable, avec ce côté de sous-bois, presque giboyeux, très caractéristique de ce millésime classique du bordelais, le vin se goûtant parfaitement en ce moment. Le 2007 est également très bon, suave, parfumé. On passe au 2005, où, à l’époque, le vin contenait plus de Merlot, ce qui lui apporte cette bouche charnue et une rondeur chaleureuse, délicat au palais. Le 2003, est plus dur, et le 2001 se goûte bien mieux, franc, fondu, de bouche pleine.
Famille de Bethmann

33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 73 31
Fax : 05 56 64 54 23
Email : mail@chateau-olivier.com
www.chateau-olivier.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012

 



Domaine Pierre GELIN


Clos LABARDE


Château de VALOIS


Domaine Jean-Max ROGER


Château BOIS CARRÉ


Pierre BOURÉE Fils


Domaine des MONTS LUISANTS


Château DOYAC


Badie, L'Intendant...


Château de COUDOT


Château FONBADET


THÉVENET-DELOUVIN


H. DARTIGALONGUE et Fils


Domaine Pierre MAREY et Fils


MAS DU NOVI


Château de LAUBERTRIE


Domaine ALARY


Les Clos MAURICE


Domaine François BERTHEAU


Domaine de L'AMAUVE


Domaine de POUYPARDIN


GELAS


MÉDOT


Château TRIANS


Château TOUR-du-ROC



CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE PICHARD


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales