Guide Du Vin

Edition du 29/05/2018
 

CLOS SAINT-PIERRE

Véritable renaissance pour ce vignoble de 4,5 ha depuis sa reprise par Carole et Pierre Perveyrie. Le Domaine est en troisième année de reconversion bio. Tout est mis en œuvre pour exploiter le potentiel des terroirs, dans le respect de la tradition vigneronne et la petite surface du vignoble permet une approche artisanale et artistique. Le travail du sol et l’apport de leur propre fumier de cheval ont pour objectif de faire descendre les racines des vignes pour capter l’énergie et la minéralité du sol, tout en favorisant la vie microbienne souterraine ainsi que les écosystèmes. La croix papale est devenue l’emblème du Clos Saint-Pierre, symbole d’un art de vigne et d’un art de vie. Le Châteauneuf-du-Pape cuvée Urbi 2014, 40% Grenache, 40% Syrah et 20% Mourvèdre, pigeage au corps sur cuve ouverte puis élevage sur lies fines en fûts de chêne, associe couleur et matière, avec ces arômes de fruits rouges à noyau et de cuir, finement tannique, de bouche riche et charnue, un beau vin qui même densité et velouté. Remarquable Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Urbi 2013, parts égales de Grenache et de Syrah (40% chacun) avec 20% de Mourvèdre, de robe grenat soutenu, tout en bouche, aux tanins denses, classique de son appellation, bien charnu, au bouquet complexe, harmonieux, très parfumé. Le 2012 est de bouche puissante, riche et parfumé, aux connotations discrètes de fruits macérés et d’humus, harmonieux, très bien charpenté.  Le 2011, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, est très équilibré et généreux en finale. Beau 2010, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, avec cette pointe réglissée au palais, un vin aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, de garde, évidemment. Le 2009 est de couleur intense, parfumé (cassis, poivre), un vin riche, puissant en bouche, aux tanins présents et savoureux à la fois, d’une jolie finale persistante, légèrement épicée, un vin typé, de bouche généreuse, d’excellente évolution. Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2012, dégage un nez intense de fruits rouges et d’épices aux accents de garrigue, de bouche corsée où l’on retrouve la fraise des bois cuite, un vin typé, coloré et parfum, idéal sur du boudin noir ou un curry de poulet.

Carole et Pierre Perveyrie
Château des Secrets - 2 527, chemin Blanc
84100 Orange
Téléphone :06 10 29 50 25
Télécopie :04 90 34 40 25
Email : clos.saintpierre1@gmail.com
Site : clossaintpierre




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine dans la même famille depuis 1809, qui s’étend sur 230 ha d’un seul tenant (50 ha de vignes et 24 ha de cultures variées). La reconversion en culture Biologique s’est effectuée tout naturellement, les vins, depuis le millésime 2009, portent le label AB certifié Ecocert. Remarquable CDR-Villages Massif d’Uchaux Grande Réserve rouge 2014, Grenache majoritaire avec un assemblage à 40% de Syrah, un vin de couleur intense aux reflets noirs, généreux, avec des arômes de fruits rouges et d’épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant. Le CDR-Villages Massif d’Uchaux Vieilles Vignes rouge 2012, issu de vignes de 44 ans, élevage 18 mois en cave souterraine sans filtration, 50% Grenache et 50% Syrah, est puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, et développe des notes de fruits rouges mûrs (griotte, groseille) en finale. Beau CDR Vionysos blanc sec 2015, 99% Viognier, sélection massale, vignes de 30 ans en moyenne, aux notes de genêt, de bruyère et de citronnelle, est de jolie robe dorée, fruité, avec cette rondeur séduisante, tout en distinction. Joli CDR blanc sec 2016, un vin ample avec une bonne pointe d’acidité qui parfait son équilibre, aux arômes de poire et de fleurs blanches. La propriété est présente dans l'œnotourisme par le biais du festival Liszt en Provence. Les amateurs de piano romantique lèveront leur verre à la mémoire du compositeur Franz Liszt. Caveau de dégustation.

Gérard et Marc Français
1100, route de Sérignan - D172 - BP 1
84100 Uchaux
Téléphone :04 90 40 62 38
Email : chateau.st.esteve@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-saint-esteve.com

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble de 14 ha sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Voilà un excellent Saint-Émilion GC 2015, un vin généreux, aux nuances caractéristiques de fruits rouges mûrs (prune, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, charpenté, avec des tanins très équilibrés. Le 2014 est particulièrement savoureux, corsé, aux tanins souples, où se mêlent la griotte bien mûre, le poivre et la fraise des bois, de robe grenat soutenu, un vin dense au nez comme en bouche.  Le 2013 se goûte très bien, de bouche charnue, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, tout en charme. Beau 2012, de robe brillante, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2011 poursuit une jolie évolution, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, élégant, avec de la matière, de couleur soutenue, de bouche chaleureuse. Le 2010 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, aux notes de cuir et de fruits confits, de belle charpente. Le 2009, corsé, est ample et flatteur, généreux, fin mais charnu, avec des senteurs de violette, groseille et d’épices que l’on retrouve au palais, charmeur.

Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Email : sylvie.lecellierdesgourmets@orange.fr
Site personnel : www.lecellierdesgourmets.fr

Château des ROCHETTES


Au sommet. Si la vigne était déjà présente au XVe, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l’Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet qui reprendra les rênes du vignoble. Passionné de vins liquoreux, il mettra en place un groupe de travail au début des années 90 pour la reconnaissance et la codification de la mention “sélection de grains nobles”. L’âge de la retraite approchant et n’ayant pas d’enfant intéressé par la reprise, il accepte de vendre le Château des Rochettes à Catherine Nolot, déjà propriétaire d’un vignoble voisin le Domaine de L’Eté. Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l'environnement (enherbement). Les vinifications sont personnalisées pour chaque type de vins. Selon les cuvées, l'élevage dure 6 à 18 mois. Remarquable Coteaux-du-Layon Vieilles Vignes 2015, tout en bouche, où l’on retrouve des effluves de citron et de miel, aux notes florales complexes (rose, narcisse…), de belle robe dorée, à la bouche fondue, d’une onctuosité raffinée, tout en nuances au palais (pain d’épices, pomme mûre), très persistant, un vin idéal aussi bien sur des cailles aux raisins qu’avec une compote de poires aux épices. L’Anjou blanc Pièce du Moulin 2015, une cuvée équilibrée, harmonieuse, tout en finesse d’arômes, est un vin parfumé et rond, au nez délicat, de jolie bouche, aux accents de noix fraîche et de poire. Excellent Anjou rouge Vieilles Vignes 2015, tout en bouche, aux tanins ronds, un vin qui mêle finesse et structure, de bouche persistante avec des nuances de griotte et de groseille.

Catherine Nolot - Gérant : Yannick Babin
104, Les Rochettes
49700 Concourson-sur-Layon
Téléphone :02 41 59 11 51
Email : chateaudesrochettes@orange.fr
Site personnel : www.domaine-ete.com

CHAMPAGNE BOURDAIRE-GALLOIS


Exploitation familiale de 5.36 ha, dont 4,60 ha de vigne à dominante de Pinot meunier. C’est Robert Massonnot, le grand-père de David Bourdaire, qui commença l’activité agri-viticole grâce à quelques terrains familiaux. En 1951, il fonde avec trois autres vignerons la coopérative de Pouillon et commercialise ses premières bouteilles en 1956. A cette époque, la coopérative n’est qu’un lieu de collecte et de pressurage, qui vend la récolte des adhérents sous forme de moûts aux négociants champenois. Ils ne sont que 2 à faire leur Champagne, eux-mêmes dans les locaux de la coopérative avec leur propre matériel. La maison vous propose ce Champagne brut cuvée Symphonie Prestige (base récolte 2007) un Champagne subtil et complexe, qui associe fraîcheur et charpente, finement acidulé, l’un des plus séduisants dégustés cette année, avec des connotations de citron, de narcisse et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de lotte. Savoureux Champagne brut rosé, pur Meunier, très représentatif de ce cépage, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise...), avec cette touche délicatement épicée très chaleureuse. Le Millésime 2005, est très caractéristique de ce millésime mature, un vin puissant, de bouche ronde, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux au nez comme en bouche. Beau Champagne Blanc de blancs, provenant de la récolte 2007, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande...), un vin bien charpenté, harmonieux en bouche, d’excellente évolution. Goûtez aussi le brut Réserve, un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches, rond et nerveux à la fois, qui convient parfaitement au cours d’un repas.

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :+33 (0)3 26 03 02 42
Télécopie :+33 (0)3 26 04 37 48
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : champagne.bourdaire-gallois


> Nos dégustations de la semaine

Château MONTAUD


Niché au pied du massif des Maures, le Château Montaud et ses deux mille ans d?histoire, est depuis 1951 la propriété de la famille Ravel. Installé sur de longues terrasses baignées de soleil, le vignoble abrite divers cépages provençaux. La viticulture y est traditionnelle, le travail de la terre, privilégié, ceci afin de conserver la fraîcheur des sols maigres obligeant la vigne à s?enraciner en profondeur.  
Savoureux Le Côtes-de-Provence Château Montaud blanc 2015, 50% Rolle, 40% Sémillon, 10% Ugni Blanc, charmeur, aux notes de pêche, richement bouqueté, tout en structure et parfums, fondu en bouche, avec cette finale délicatement marquée par le lis et la pomme.
Le Côtes-de-Provence Château Montaud rouge 2012, 40% Grenache, 30% Syrah, 20% Cabernet-Sauvignon et 10% Mourvèdre, est un vin de couleur intense, marqué par des nuances de cassis mûr et de poivre, souple et vigoureux à la fois, qui convient particulièrement aux plats épicés, comme une pintade à la pâte d'olives, purée de pois chiches ou des roulés de mignon de porc au basilic.
Excellent Côtes-de-Provence Château Montaud rosé 2015, d?un beau rose brillant, aux arômes de fruits frais, à apprécier sur des tagliatelles aux fruits de mer.
Goûtez le Côtes-de-Provence Château L?Oasis rosé 2015, de bouche friande dominée par l?abricot et les fleurs fraîches, de robe légère, associant nervosité et suavité, l?IGP vin de Pays du Var Le Chevalier de Rascasse blanc, Chardonnay, aux senteurs de fleurs blanches et d?amande, d?une belle persistance, avec des connotations de pomme, et le Chevalier de Rascasse rosé Tibourenc (vin de Pays des Maures), qui sent l?abricot et la noix, de jolie bouche franche et fraîche, tout en séduction.

Frédéric Ravel
348, route des Maures
83390 Pierrefeu-du-Var
Tél. : 04 94 28 20 30
Fax : 04 94 28 26 26
Email : contact@chateau-montaud.eu
www.vignoblesravel.com


Domaine PRIEUR-BRUNET


Superbe Meursault Charmes 2014, où dominent le chèvrefeuille, la poire, le musc et les petits fruits secs, tout en persistance, d?une belle longueur, où s?entremêlent les épices et la vanille, qui associe structure et onctuosité en bouche, suave. ?La récolte 2014 s?est effectuée par un beau temps chaud, raconte Guillaume Uny-Prieur.  Nous n?avons pas attendu, les maturités étaient là, donc, nous avons décidé de récolter et de rentrer ainsi des raisins bien sains. Toute la vendange est amenée en camions donc aucun risque d?oxydation et, comme maintenant, nous sommes équipés d?un groupe de froid, en blancs comme en rouges, les grosses chaleurs n?ont pas eu d?incidence. C?était la première année que nous utilisions notre nouveau matériel de tri et nous n?entrions, en cuves, que des billes de raisins vraiment magnifiques. Avec ce matériel de froid, nous maîtrisons parfaitement les fermentations en suivant bien les températures. Nous avons extrait de cette belle matière première ce que l?on souhaitait : couleur, fruit et matière. Nous avons produit des vins souples, d?une acidité normale, au léger boisé, assez concentrés, d?une belle couleur, des vins vraiment ?sur le fruit?. Ce millésime 2014, qualitativement, je le positionne entre le 2012 et le 2010, ce qui laisse augurer de très jolis vins. Depuis quelques années nous avons beaucoup investi dans un outil de travail très performant, l?équipement du chai est maintenant achevé. Nous portons nos efforts sur le vignoble qui a un peu souffert ces dernières années après les épisodes de grêle, nous taillons avec une attention particulière car nous observons des bois en souffrance, notre objectif est donc de ?bichonner? nos vignes.?
Le 2013, avec des notes d?agrumes bien typiques, développe une bouche dominée par les fruits cuits et l?amande, finement miellée comme il le faut. Le 2012 mêle richesse aromatique et densité en bouche, avec des connotations délicates de noisette et d?abricot mûr, où l?on retrouve au palais des notes de fleurs blanches et de vanille, avec des nuances de pêche. Beau Meursault Chevalières, tout en suavité, d?une belle harmonie, ample, aux senteurs subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande). Le Bâtard-Montrachet 2013, où l?on retrouve toute la force de son terroir, suave, est tout en harmonie et en fruité, avec cette finale finement acidulée, complexe, qui allie fraîcheur et charpente. 
Remarquable Pommard Platières 2014, très représentatif des meilleures bouteilles de l?appellation, complet, aux connotations de cassis et de poivre, un vin très typé, puissant et complexe, tout en bouche, bien parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue. Le 2013, au nez d?humus et d?épices, associant richesse et finesse en bouche, est un vin coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois.  
On se fait toujours plaisir avec leur Volnay Premier Cru Santenots 2014, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d?épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où l?élégance s?exprime à plein. Le 2013, avec des notes intenses de fruits surmûris et d?épices, est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux. Le 2012 a des tanins mûrs, un vin aux arômes de framboise, de pivoine et d?épices, de couleur grenat. 
Très joli Beaune Clos du Roi 2014, riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, ample au palais comme ce Santenay Maladière, dense, parfumé (cassis, sous-bois), avec cette bouche tout en souplesse, aux tanins mûrs, rond et riche à la fois, de belle évolution comme cet autre Santenay Clos Faubard, de belle robe pourpre, avec ces arômes de groseille, de violette et de musc, un vin riche, ample, soyeux.

Dominique et Guillaume Uny-Prieur
Rue de Narosse - BP 9
21590 Santenay
Tél. : 03 80 20 60 56
Fax : 03 80 20 64 31
Email : uny-prieur@prieur-santenay.com
www.prieur-santenay.com


Domaine Pierre MARTIN


Domaine de 17 ha transmis depuis plusieurs générations, le travail est effectué de façon très traditionnelle, dans le respect du terroir et de l?environnement, sur des sols calcaires ou argilo-calaires très pentus et difficilement mécanisables, ce pourquoi la plupart des travaux se font à la main.
Vous allez apprécier leur Sancerre blanc Mont Damnes 2015, âge moyen de la vigne 12 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, à dominante de fleurs blanches et d?amande, d?une belle persistance aromatique, est dense au nez comme en bouche, très typé, un vin mêlant élégance et structure, vraiment superbe. 
Beau Sancerre rouge Chavignol 2015, Pinot Noir, moyenne d?âge de la vigne 20 ans, élevage en barriques et cuves béton, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, de bouche dense et persistante, un vin harmonieux, d?une belle couleur aux reflets violets, parfait sur des cailles grillées ou des côtes de veau à la bolognaise.
Quant à leur Sancerre blanc 2016, Sauvignon blanc, âge moyen de la vigne 30 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, il a des arômes d?agrumes, un vin remarquable par sa finesse aromatique (fleurs blanches et raisin frais), vivace et très persistant.

Yves et Pierre Martin
Le Bourg Chavignol
18300 Chavignol
Tél. : 02 48 54 24 57 et 06 89 37 99 63
Email : chavipierrot@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016

 



CAVE de HUNAWIHR


BESTHEIM


Château La CAMINADE


VAZART-COQUART


Château CORBIN MICHOTTE


Albert de MILLY


BARON ALBERT


Domaine La CHRÉTIENNE


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Pierre GELIN


Château TRONQUOY-LALANDE


Cave REAL


Domaine Alain GEOFFROY


Château DAVID


Château Le MEYNIEU


Domaine MAESTRACCI


Gérard METZ


COLLET


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine Anthony CHARVET


DRAPPIER


Château TOULOUZE


Domaine de la COMBE AU LOUP


Château BELLEGRAVE


Edouard BRUN & Cie


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Domaine Jean CHARTRON


Château de Beaulon


SCHAEFFER-WOERLY


Château de ROQUEBRUNE


Domaine des RAYNIÈRES


Château FILHOT


Domaine PERALDI


Domaine La BOUYSSE


Domaine de GRANDMAISON



DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


LA BASTIDE BLANCHE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales